Grève générale : les étudiants contre l’austérité fédérale et régionale

18 December 2014 Communiqué

L’USE tient à affirmer que les étudiants sont également mobilisés en ce jour de grève générale. Ils le sont, non seulement pour être solidaires des travailleurs et des syndicats dans leur lutte contre les mesures du gouvernement fédéral, mais également parce que ces mêmes mesures concernent les étudiants en tant que futurs travailleurs, travailleurs en formation.

En effet, que ce soit la retraite à 67 ans, la suppression des allocations d’insertion si on n’a pas fini ses études à 25 ans, la flexibilisation des jobs étudiants… Le gouvernement fédéral s’attaque à la jeunesse, à notre avenir et à nos futures conditions de travail. Il est donc nécessaire que les étudiants puissent s’insérer dans le mouvement social actuel et à venir.

Que ce soit à l’ULB ou dans les Hautes­ Écoles de Bruxelles (exemple : La Cambre), les étudiants se mobilisent et ont voté la semaine dernière en assemblée leur soutien à la grève. Ce n’est qu’un début, le combat continue !

Une assemblée générale des étudiants grévistes eu lieu jeudi dernier à l’ULB et nous avons décidé collectivement d’y porter les revendications suivantes : le droit collectif prime avant le droit individuel ; le droit de grève est un outil de défense de nos acquis sociaux ; les piquets protègent les travailleurs qui voudraient faire grève ; les piquets empêchent l'inégalité entre les étudiants (notamment pour ceux qui ne pourraient pas accéder aux cours un jour de grève).

Nous revendiquons également la chute du gouvernement et la fin des politiques d'austérité à tous les niveaux de pouvoirs, la solidarité entre étudiants et travailleurs, ainsi que le refinancement de l’enseignement à hauteur de ses besoins.