Manifestation contre l'austérité dans l'enseignement et la hausse du minerval

30 September 2014 Communiqué

Le gouvernement flamand, très ancré à droite, a décidé d’ouvrir le bal des politiques antisociales en augmentant le minerval dans les universités et hautes écoles dépendantes de son autorité. En effet, le montant que les étudiant.es devront débourser va doubler dans certains cas ; l’ancien minerval s’élevait à environ 400-500 €, c’est maintenant plus de 1000 € qui leur seront demandés annuellement !

Cette mesure s’inscrit clairement dans la politique d’austérité qui est menée depuis plusieurs années. En Belgique francophone, le domaine de l’enseignement supérieur souffre notamment d’un sous-financement chronique depuis plus de deux décennies. C’est une vision à court-terme qui vise à épargner de l’argent sur la formation des jeunes, sacrifiant ainsi une partie de la population au nom des politiques néo-libérales.

Le gouvernement prétend qu’il faut faire participer les citoyen.nes au coût des études. Cependant, il est évident que beaucoup de personnes sont déjà privées de formation supérieure à cause du coût des études au niveau actuel ! Les répercussions d’une telle hausse du minerval risquent donc d’être catastrophiques du point de vue de la démocratisation de l’enseignement. De plus, pour tous les étudiant.es qui n’ont pas, ou n’auront plus, la possibilité de bénéficier de l’aide financière de leurs parents, cette hausse entraînera également une augmentation de la nécessité de travailler pendant les études. Et ce travail étudiant n’est ni bon pour les étudiant.es, car il diminue leur temps d’études et de repos, ni pour les travailleurs.euses, car il les met en concurrence accrue !

On pourrait tout de même se demander en quoi tout cela nous concerne en tant qu’étudiant.es francophones. Outre notre solidarité, il faut savoir que nous sommes directement concerné.es par cette hausse du minerval. En effet, l’accord du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ne prévoit plus le gel du minerval, ce qui laisse augurer une potentielle augmentation de celui-ci dans les années à venir.

L’Union Syndicale Étudiante invite tous les étudiant.es à participer à la manifestation du jeudi 2 octobre, à 13h30, qui part de la Gare Centrale en direction de la Gare du Nord !