Non aux coupes budgétaires dans l’enseignement supérieur ! Stop à l’austérité dans nos services publics !

Union syndicale étudiante
30 March 2015 Communiqué

Ce lundi 30 mars, l’Union syndicale étudiante (USE) se joint aux mobilisations syndicales pour s’opposer à la politique fédérale qui vise à détruire nos acquis sociaux. L’USE tient plus que jamais à affirmer une solidarité totale entre étudiants et travailleurs, au sein d’un même mouvement social, contre les politiques d’austérité qui veulent anéantir nos services publics.

Le gouvernement de la communauté française va lui aussi, officialiser cette semaine, de nouvelles coupes budgétaires dans l’enseignement supérieur. Déjà que celui-ci est définancé depuis des années, on va encore diminuer les moyens de notre enseignement.

Le dégel du minerval est attendu en septembre 2015, ce qui va amener à une augmentation des frais d’inscription pour la rentrée prochaine, et priver un grand nombre d’étudiants de poursuivre leurs études.

Les étudiants néerlandophones s’étaient déjà mobilisés dernièrement contre la hausse de leurs frais d’inscription. Aujourd’hui, c’est aux étudiants francophones de se mobiliser, et cela est déjà en cours. A l’ULB, les étudiants se sont déjà prononcés contre les coupes budgétaires et s’organisent en assemblées générales. Un rassemblement spontané devant le cabinet Marcourt se fera également à 17H le jour où l’annonce sur les coupes budgétaires aura été faite.

En attendant, l’USE tient néanmoins à marquer le coup et mènera une action devant le cabinet du ministre Marcourt (place Stéphanie) ce lundi à 14H, en ce jour de mobilisations syndicale et de contestation sociale. La lutte contre les coupes budgétaires dans l’enseignement ne fait que commencer.