Coursiers et économie de plateforme: retours sur le ciné-débat du documentaire "Shift"

Coursiers et économie de plateforme: retours sur le ciné-débat du documentaire "Shift"

Ce jeudi 7 octobre, nous étions invité·e·s au Point Culture de l’ULB pour le visionnage du documentaire « Shift » sur les coursiers. Aux côtés du co-réalisateur et d’un membre du Collectif des coursier-e-s, nous avons pu discuter des dangers que représentent l’économie de plateforme et la flexibilisation du marché du travail.

La montée en puissance des pratiques patronales visant à recourir au statut d’auto-indépendant soulève un certain nombre de problèmes :

- La disparition de la couverture sociale : en cas d’arrêt maladie ou d’accident, les travailleur-euse-s ne sont pas assurés ;

- Cela permet aux chefs d’entreprise de ne pas cotiser pour les caisses de finances publiques, c’est un danger pour la société toute entière ;

- C’est une négation des libertés syndicales, les problèmes communs sont individualisés et les possibilités d’action collective sont réduites ;

- Tout cela sous couvert de stratégies discursives tenant à faire passer ce genre de système pour quelque chose d’innovant et d’attractif pour le/la travailleur-euse.

Finalement, et nous le voyons bien dans le cas de Deliveroo, ces pratiques contribuent à précariser de plus en plus des populations déjà fragilisées par rapport aux patrons et qui n’ont parfois d’autre choix que de recourir à ce genre de jobs. Ce fut le cas avec les étudiant·e·s, mais aussi en ce moment avec les sans-papiers qui forment une grosse partie des travailleur-euse-s de ces plateformes de livraison à domicile. Il est donc nécessaire de repenser nos pratiques syndicales afin de combattre ces logiques individualisantes. Heureusement, des initiatives existent et mènent un travail de lutte important depuis plusieurs années : Collectif des coursier-e-s et Coursiers en Lutte.

Face au capitalisme, organisons-nous: syndique toi!

Pour se syndiquer et être couvert·e·s en cas de soucis: https://use.be/contact/

© Photos de point culture - ULB