MALFRAP, qui sommes-nous ?

21 July 2013 MALFRAP

Nous sommes les MALFRAP (Militantes Actives et Libres pour un Féminisme Révolutionnaire Anti-Patriarcat), la Commission Femmes, non mixte, indépendante et autonome, d’un syndicat étudiant combatif (USE). Nous nous réunissons régulièrement afin de lutter contre toutes les formes d’oppressions des femmes présentes dans la société, sur le campus ou au sein de l’organisation elle même fortement masculinisée.

La non mixité constitue une stratégie qui a pour but de renforcer le syndicat et non de le diviser. En effet, si le combat contre le machisme concerne tant les hommes que les femmes, il est fondamental de préserver des espaces non mixtes pour garantir la prise de parole et de responsabilités des étudiantes et renforcer ainsi leur confiance en elles.

Parce nous sommes féministes nous sommes aussi anticapitalistes. Le patriarcat, qui préexistait au capitalisme, est néanmoins entretenu par ce système afin d’assurer sans cesse un taux de profil élevé. Nous pensons également que l’abolition de l’exploitation n’est pas suffisante à la fin de l’oppression des femmes qui peut prendre des formes très variées. Par nos actions, nous tentons donc de militer quotidiennement en rendant visible, en informant, en dénonçant et en sensibilisant à la situation et aux droits des femmes.

Parce que la révolution ne peut se faire sans la libération complète et par le maintien de l’asservissement de la moitié de la population, la lutte pour une réelle société égalitaire continue !

Nos revendications

Nous luttons pour l’accès à un travail de qualité pour touTEs et contre toutes les formes d’inégalités qui découlent de cet enjeu. Percevant les différentes attaques sur nos droits rattachées entre elles par un système global et structurel, nous revendiquons aussi :

  • Le droit absolu des femmes au contrôle de leur corps!

  • L’accès libre et gratuit aux moyens contraceptifs et à l’avortement!

  • La création suffisante de crèches pour permettre la poursuite d’études aux parents étudiantEs et surtout aux mères seules!

  • Le droit à un soutien médical et matériel adéquat à la naissance et à l’éducation des enfants!

  • Une société sans d’abus ni violences sexuelles, sans agression, ni exploitation!