Propos racistes durant un examen (ULB) : l'USE condamne

Union syndicale étudiante
14 janvier 2018 Luttes étudiantes, ULB, antiracisme

Lors d'un examen se tenant le 11 janvier à l'ULB, un professeur a déclaré d'un étudiant avec lequel il venait d'avoir un différend qu'"en plus, il avait une tête de djihadiste".

L'USE condamne fermement ces propos racistes. De telles déclarations sont intolérables, d'autant plus de la part d'un professeur dont le statut offre de facto une position de pouvoir sur ses étudiant-e-s. Cet épisode montre une fois de plus que l'université ne traite sur un pied d'égalité ses étudiant-e-s et illustre la permanence de comportements racistes de la part des équipes éducatives.

Nous constatons une fois de plus que les engagements de l'ULB pour une politique de "diversité" ne sont que marketing et se traduisent très peu dans les faits. Nous sommes une nouvelle fois interpellé-e-s par l'impunité de certains professeurs, qui peuvent se permettre des remarques racistes sans craindre de sanction.

Pour rappel, l'USE défend un syndicalisme antiraciste et anticolonialiste.

Les revendications de l'USE